Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Danaé - Jan Gossaert
Danaé - Jan Gossaert Auteur : Gossaert, Mabule Jan, ou Jean Gossart, dit Mabuse (1478-1532)
Œuvre signée.

Datation : 1527   (Œuvre datée)

Source textuelle : Ovide, Métamorphoses Allusions IV, 611 ; VI, 113 ; XI, 117

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Danaé
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Nature de l’image : Peinture sur bois
Technique utilisée : Panneau de chêne
Dimensions :  Hauteur 113,5 * Largeur 95 cm

Lieu de conservation : Munich, Alte Pinakothek, n° 38

Bibliographie : Reinhold Baumstark, Alte Pinakothek Münich, CH Beck/Scala Publish. Londres 2002, n° 14, p. 23
Notice n° A5862   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Rêve de jeune fille, dit aussi parfois Danaé - Lorenzo Lotto // Vanter réputation, non beauté de femme (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Sur la marche au-dessous des pieds de Danaé, on peut lire « IOANNES, MALBODIVS, PINGEBAT, 1527, ».
2. Se trouve depuis 1748 dans les collections de Maximilien Ier.

Analyse de l’image :
     Danaé n’est pas représentée nue, contrairement à ce qui se fait dans la peinture italienne de la Renaissance. Elle reste ici tributaire de la tradition médiévale, qui en faisait une allégorie de la chasteté.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Alte Pinakothek
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 07/07/2008
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.