Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Énée blessé repart au combat (Énéide, Strasbourg, 1502) - Grüninger > Brant
Énée blessé repart au combat (Énéide, Strasbourg, 1502) - Grüninger > Brant Auteur : Brant, Sébastien (1458-1521)
Graveur : Grüninger, Jean (actif à Strasbourg de 1482 à 1531)

Cette notice fait partie d’une série : Publii Virgilii Maronis Opera, Strasbourg, J. Grüninger, 1502, in-F° (pièce ou n° 79 / 79)

Datation : 1502

Source textuelle : Virgile, Énéide, Livre 12 (Mort de Turnus) v. 423-434

Sujet de l’image : Énéide

Nature de l’image : Gravure sur bois
Dimensions :  Hauteur 17,8 * Largeur 14,6 cm

Lieu de conservation : Heidelberg, Universtätsbibliothek, Cod. Heid. 370,319
Notice n° A7452   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Folio CCCCI recto.

Analyse de l’image :
    Au-dessus de l’image, 12 vers de Viorgile en deux colonnes, sans commentaire. L’effet de légende produit par quelques vers entourés de commentaires disparaît.
    « jamque secuta manum nullo cogente sagitta
   excidit, atque novae rediere in pristina vires…
   … summaque per galeam delibans oscula fatur » (XII, 423-434)
   Le vieil Iapyx soigne Énée blessé d’une flèche. Miraculeusement, Énée retrouve toute sa vigueur. Iapyx n’est pas représenté sur l’image.
   
   L’image représente Énée au premier plan à gauche, s’appuyant sur sa lance (398) et sur son fils Ascagne (399). Plus à droite, ce sont les exploits des Troyens retournés au combat : Énée, toujours fidèle au pacte passé avec Turnus, refuse d’étendre à terre les fuyards (464). Le dessinateur semble donc avoir représenté Ascagne étendant morts les Rutules. En haut à droite, Juturne pousse le cocher de Turnus et prend sa place (468). Au centre Messape lance son javelot contre Énée, qu’il atteint traitreusement de dos (488).
   

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Heidelberg, Universtätsbibliothek
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 14/02/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 02/01/2021
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.