Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Princesse Printanière (Contes des Fées, t1, 1810)
La Princesse Printanière (Contes des Fées, t1, 1810)
Cette notice fait partie d’une série : Les Contes des fées, ou les enchantements…, Paris, Billois, 1810, 5 vol pt in12 (pièce ou n° 5 / 28)

Datation : 1810

Source textuelle : Mme d’Aulnoy, La Princesse Printanière (CdF, 1697, t2)

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Vienne, Bibliothèque nationale d’Autriche, 9831-A.1
Notice n° A9433   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La princesse Printanière (Dessins pour le Cabinet des Fées) - Marillier

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Légende sous la gravure : « Désaltérez-vous, beau Fanfarinet, et souvenez-vous de m’en garder, car je meurs de faim et de soif. »

Analyse de l’image :
    La princesse Printanière s’est enfuie avec le beau Fanfarinet, ambassadeur du roi Merlin qui devait négocier son mariage avec le fils du roi. Un vieux pécheur les a conduits dans l’île des Écureuils, île déserte où ils meurent de faim et de soif. Fanfarinet se montre dur et cruel, tandis que rien ne semble entamer l’amour de Printanière. Toute la nature semble vouloir venir au secours de la princesse, pourvu qu’elle abandonne son amant ingrat : un buisson de roses lui offre un rayon de miel, dont Fanfarinet s’empare sans vouloir le partager. Ici, un chêne offre à Printanière une cruche de lait, que la princesse, malgré ses avertissements, propose à nouveau de partager à Fanfarinet. Celui-ci s’empare du lait puis brise la cruche sans rien donner à la princesse.
   Au premier plan, la lanterne sourde que Marillier avait dessinée a été remplacée par un chapeau à plume.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Vienne, Bibliothèque nationale d’Autriche
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://books.google.fr/
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 12/05/2012
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 08/01/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.