Aller au contenu principal
La princesse Printanière (Dessins pour le Cabinet des Fées) - Marillier

Notice #008343

Image HD

Série de l'image :
Marillier, Dessins pour le Cabinet des fées, 2 vol., 1785
Auteur(s) :
Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)
Date :
1785
Nature de l'image :
Dessin (lavis)
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Fonds Rothschild, Picot 225
Traitement de l'image :
Photo numérique
Localisation de la reproduction :
Collection particulière

Analyse

Analyse de l'image :
La princesse Printanière s’est enfuie avec le beau Fanfarinet, ambassadeur du roi Merlin qui devait négocier son mariage avec le fils du roi. Un vieux pécheur les a conduits dans l’île des Écureuils, île déserte où ils meurent de faim et de soif. Fanfarinet se montre dur et cruel, tandis que rien ne semble entamer l’amour de Printanière. Toute la nature semble vouloir venir au secour de la princesse, pourvu qu’elle abandonne son amant ingrat : un buisson de roses lui offre un rayon de miel, dont Fanfarinet s’empare sans vouloir le partager. Ici, un chêne offre à Printanière une cruche de lait, que la princesse, malgré ses avertissements, propose à nouveau de partager à Fanfarinet. Celui-ci s’empare du lait puis brise la cruche sans rien donner à la princesse.
   Derrière Fanfarinet, au premier plan, la lanterne sourde de Fanfarinet.
Annotations :
1. Au-dessus du dessin, à gauche « la princesse printaniere ».
Légende dans le cartouche sous le dessin : « désaltérez-vous, beau fanfarinet et souvenez- | vous de m’en garder, car je meurs de faim | et de soif. »
2. 2e illustration du volume 2.