Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le sacrifice de Codrus (Speculum Humanae salvationis, Westfalen oder Köln v1360)
Le sacrifice de Codrus (Speculum Humanae salvationis, Westfalen oder Köln v1360)
Datation : 1360

Sujet de l’image : Sujet historique. Codros

Nature de l’image : Enluminure

Lieu de conservation : Darmstadt, Bibliothèque universitaire et régionale (ULB), Hs 2505, fol. 45r°, http://tudigit.ulb.tu-darmstadt.de/show/Hs-2505
Notice n° B0519   (n°1 sur 10)  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Le sacrifice d’Éléazar (Speculum Humanae salvationis, Westfalen oder Köln v1360)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Le principe du Speculum humanae salavationis est le parallèle moral de deux histoires : ici l’histoire de Codros est mise en parallèle avec celle d’Éléazar, le frère de Judas Maccabée, qui combattit courageusement contre Antiochus Eupator, et périt sous un éléphant qu’il venait d’éventrer en s’efforçant de faire le prince prisonnier.

Analyse de l’image :
    En haut, le roi Codrus couronné est acclamé par ses soldats au cri de « Vivat rex », longue vie au roi. En dessous, vêtu en homme du peuple, il est assassiné. A gauche, la porte close indique Athènes assiégée.
   L’enluminure ne se préoccupe pas de l’histoire de Codrus, roi d’Athènes, qui se fit tuer exprès par les envahisseurs Doriens pour sauver son peuple et accomplir l’oracle de Delphes. Elle souligne simplement le renversement de fortune : un jour acclamé glorieusement, un autre jour mourant misérablement. Mais ce renversement est exemplaire : Codrus conquiert la gloire par son sacrifice, comme Eleazar, dans la lutte des Maccabées : sous Codrus, l’enlumineur a représenté Eléazar écrasé par l’éléphant en dessous de Codrus.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Darmstadt, Bibliothèque universitaire et régionale (ULB)
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 17/02/2013
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.