Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Montpellier
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Naufrage de Frédéric, Suzanne & Saphire sur Manghalour (Les F. militaires, 1735)
Naufrage de Frédéric, Suzanne & Saphire sur Manghalour (Les F. militaires, 1735) Auteur : Riquard (?), dessinateur du XVIIIe siècle
Œuvre signée.
Graveur : Fessard, Étienne (1714-1774)

Cette notice fait partie d’une série : [Rustaing de Saint-Jory,] Les Femmes militaires, Paris, Simon & De Bats (1735) (pièce ou n° 1 / 6)

Datation : 1735

Source textuelle : [Rustaing de Saint-Jory,] Les Femmes militaires (1735) P. 36 et 39sq.

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Notice n° B2171   (n°1 sur 20)  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Au-dessus de l’image à gauche « 26 », censé renvoyer à la page de texte correspondante. Mais c’est une erreur : il faudrait lire 36.
Signé sous l’image à gauche « Riquard. in. del. », à droite « fessard. sculp. »

Analyse de l’image :
     Frédéric a ruiné sa fortune en France. Grâce aux subsides d’un ancien valet, il peut s’embarquer en Angleterre, où il rencontre un certain Richard Sembrook qui, ayant fait naufrage quelques années auparavant dans l’île de Groenkaaf, d’où il a été ramené par des Hollandais, projette d’y retourner pour s’emparer des trésors qu’elle contient. Frédéric s’embarque avec Sembrook, ils arrivent sans encombre devant l’île, mais diffèrent d’un jour d’accoster. Une tempête s’élève, le vaisseau dérive de 300 lieues et fait naufrage, Frédéric parvient à une rive iconnue en s’agrippant à la hune du mât.
    « Alors je jettai les yeux sur les tristes débris dont tout le rivage étoit couvert, mais parmi tant d’objets funebres, j’eus la consolation d’appercevoir deux personnes vivantes que les flots amenerent sur le sable auprès de moi ; c’étoit Susanne Hide, sœur de notre Pilote, & Saphire Stout fille du Contre-maître. » (P. 36.)
    Quelques jours plus tards, les trois rescapés s’aventurent au cœur de l’île et tombet sur une écolonade d’architecture rès gothique » :
    « J’apperçus au fond de cette colonade, une table d’airain incrustée dans un pilier, comme sont chez nous la plûpart des Epitaphes.
    J’y lus l’incription suivante, écrite en très-ancien langage françois, dont les caracteres s’étoient parfaitement conservés.
    “SACHIÉS.
    Que mille cent quatre-bingt & dix-huit ans après l’Incarnation de Nostre Seignor Jesus Christ ; al tems Innocent III. Apostoile de Rome, & Felippe Roi de France, & Richart Roi d’Angleterre,
    Trois grant navie de bataille, … »
    On y apprend que l’île se nomme Manghalour et qu’au 12e siècle sept navires y firent naufrage. 79 chevaliers sortirent de leurs vaisseaux et gagnèrent l’île, ainsi que des archers, arbalétriers, mariniers, gens de pieds, et 72 jeunes filles. Ils se dotèrent d’un roi, Mathieu de Laval.
    Le graveur condense le récit et place le monument sur la plage : on distingue le mat du vaisseau naufragé derrière la colonne brisée de l’épitaphe.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/08/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.