Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le narrateur changé en homme de fer (L’an 2440 suivi de L’homme de fer, éd 1786)
Le narrateur changé en homme de fer (L’an 2440 suivi de L’homme de fer, éd 1786)
Cette notice fait partie d’une série : [Mercier,] L’an 2440, rêve s’il en fût jamais, sl, 1786 (pièce ou n° 2 / 3)

Datation : 1786

Source textuelle : L.-S. Mercier, L’an deux mille quatre cent-quarante (1771) L’homme de fer, chap. 1

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD1452
Notice n° B2281   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Lamékis recueilli par Motacoa (Voyages imaginaires, Lamékis 1) - Marillier

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Légende sous l’image : « Plonge-toi dans le Torrent. »
2. Frontisipice du tome III.

Analyse de l’image :
    « L’homme de fer, Songe.
   Rendormons-nous
   I.
   Je rêvois que, parcourant à pied les montagnes de la Suisse, je découvris au milieu d’une chaîne de rochers fort élevés, & bordés de précipices, un antre tapissé d’une verdure noirâtre. Je ne sais quelle curiosité, qui me tourmente la nuit comme le jour, me dit d’y entrer.
    Je grimpai avec effort vers un endroit roide & escarpé, en m’aidant des pieds & des mains, & je vis que quelqu’un avoit été aussi curieux & aussi hardi que moi ; car on avoit attaché un crampon de fer & une grosse poulie au rocher, qui servoit de dôme au passage de l’antre.
    L’entrée en étoit difficile ; je m’élevai pourtant à l’aide de la poulie & du crampon, & je me vis aussi-tôt sous une voûte basse & pierreuse, qui formoit une longue enfilade.
    Le suc qui distilloit du rocher se pétrifioit en tombant, & figuroit des colonnes, des sieges, destables. Je m’avançai, & j’entendis dans le lointain un bruit sourd, comme celui d’un torrent qui se précipite du haut d’une colline.
    Je ne me trompois point, car m’étant avancé, je vis la source d’un grand fleuve qui couloit avec impétuosité dans un espace reserré. Aussi-tôt une voix formidable me cria : Téméraire, qui t’a donné l’audace de venir dans ce lieu redoutable ? Si tu veux éviter la mort, plonge-toi dans le torrent écumeux.
    Et tout-àcoup j’apperçus un géant armé d’une lourde massue, qu’il levoit sur moi, & la voix répétoit : Plonge-toi dans le torrent écumeux. A peine y fus-je plongé, que je sentis que tout mon corps se durcissoit par degrés, & que j’étois devenu de fer des pieds à la tête. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 01/09/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.