Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Joab tue son frère Amasa (Speculum humanæ salvationis 10C23)
Joab tue son frère Amasa (Speculum humanæ salvationis 10C23)
Cette notice fait partie d’une série : Speculum humanae salvationis, Meermanno Koninklijke Bibliotheek, La Haye 10C23 (pièce ou n° 71 / 193)

Datation : entre 1400 et 1450   (date conjecturale)

Source textuelle : Samuel (2ème livre) 19, 4-13 (Bible de Jérusalem, p. 454)

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Joab tue Amasa

Nature de l’image : Enluminure

Lieu de conservation : La Haye, Meermanno Koninklijke Bibliotheek, Den Haag, MMW, 10 C 23, fol. 21v°, image de droite
Notice n° B2878   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Rubrique : « Regu[m] ii ca° xx° | Joab in dolo interfecit amasee »
2. Amasa est fils d’Abigaïl et Joab est fils de Serouya. Toutes deux sont sœurs de David. Amasa et Joab sont donc cousins, et neveux de David. Mais c’est comme frère que Joab salue Amasa, sans doute pour mieux l’amadouer.

Analyse de l’image :
    David envoie Amasa convoquer les hommes de Juda pour mater la révolte de Shéba. Mais Amasa tarde. David envoie Abishaï derrière lui. Joab part avec Abishaï. Il se retrouve devant son frère Amasa (en fait son cousin) à Gabaon et le tue par traîtrise d’un coup d’épée dans le ventre, alors que celui-ci venait l’embrasser. Joab prend ainsi la tête de la répression de la révolte de Shéba et devient le chef de l’armée d’Israël.
   
    « Lorsqu’ils furent près de la grande pierre qui est à Gabaon, ils rencontrèrent Amasa qui venait trouver le roi . Joab était revêtu d’un habillement étroit qui lui était juste sur le corps, et par-dessus il avait son épée pendue au côté dans un fourreau fait de-telle sorte, qu’on pouvait la tirer et en frapper en un moment.
   Joab dit donc à Amasa : Bonjour, mon frère. Et il prit de sa main droite le menton d’Amasa comme pour le baiser.
   Et comme Amasa ne prenait pas garde à l’épée qu’avait Joab, Joab l’en frappa dans le coté  : les entrailles aussitôt lui sortirent hors du corps ; et sans qu’il fût besoin d’un second coup, il tomba mort. Joab et Abisaï, son frère, continuèrent à poursuivre Séba, fils de Bochri. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : La Haye, Meermanno Koninklijke Bibliotheek
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://manuscripts.kb.nl (La Haye, Bibliothèque Meermanno)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 29/10/2015
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 14/05/2020
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.