Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Lamech maltraité par ses femmes (Speculum humanæ salvationis 10C23)
Lamech maltraité par ses femmes (Speculum humanæ salvationis 10C23)
Cette notice fait partie d’une série : Speculum humanae salvationis, Meermanno Koninklijke Bibliotheek, La Haye 10C23 (pièce ou n° 80 / 193)

Datation : entre 1400 et 1450   (date conjecturale)

Source textuelle : Genèse Scholie de IV, 23 (Bible de Jérusalem, p. 43) ?

Sujet de l’image : Ancien Testament

Nature de l’image : Enluminure

Lieu de conservation : La Haye, Meermanno Koninklijke Bibliotheek, Den Haag, MMW, 10 C 23, fol. 24r°, image de gauche
Notice n° B2884   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Rubrique : « heñ c° iiii | Lamech ast[ri]ngit[ur] a malis uxoribus | suis | sella ada ».

Analyse de l’image :
     Lamek, ou Lamech, est évoqué comme fils de Mathusalem et père de Noé au chap. V de la Genèse, qui débute par la liste des descendants d’Adam jusqu’à Noé.
    Au chap. IV, Lamech est le fils de Metushaël, lui-même arrière-arrière-petit-fils de Caïn. Lamech prend deux femmes, Ada et Çilla [ou Sella]. Il leur confesse deux crimes :
   « J’ai tué un homme pour une blessure,
   un enfant pour une meurtrissure. 
   C’est que Caïn est vengé sept fois,
   Mais Lamech septante-sept fois ! »
    Ce chant rimé de Lamech est obscur. Selon la tradition rabbinique, Lamech devenu aveugle avec l’âge aurait tué par erreur à la chasse son arrière-arrière-arrière grand-père Caïn, puis, pris de colère contre l’enfant qui le guidait à la chasse, l’aurait battu à mort. Cet enfant, dans certaines versions, serait son fils Tubal-Caïn. Pour un rien, Lamech a tué ; pour sa mort il sera vengé outre mesure : tout n’est que violence et démesure croissante parmi la descendance de Caïn.
    Lamech est le premier polygame de la Bible. Sa polygamie est condamnée par l’Eglise : Saint Jérôme, le pape Nicolas Ier, Innocent III (cf. Dom Calmet). Mais sa punition est, selon Jétôme, de mourir dans le Déluge.
   
    La légende selon laquelle Lamech aurait été maltraité par ses femmes n’est guère répandue. Bayle y fait référence dans une note de l’article Lamech du Dictionnaire critique. Il cite le commentaire de la Genèse du jésuite Bénédict Pereira (1591-1599) : « Hanc tradunt historiam, Lamechum in senectute malè tractatum esse abuxoribus, vel propter nimiam ejus libidinem atque lasciviam, vel propter truculenta filiorum ejus ingenia. » et Bayle traduit : « Il est absurde de supposer que la raison qui porta cet homme à tenir à ses deux femmes le discours en question, fut qu’elles le maltraitaient dans cette grande vieillesse, soit qu’elles ne pussent résister à son excessive lasciveté, soit à cause de la férocité de ses enfans ».

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : La Haye, Meermanno Koninklijke Bibliotheek
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://manuscripts.kb.nl (La Haye, Bibliothèque Meermanno)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 29/10/2015
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 21/07/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.