Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Godomar & Bellimarte tentent de sortir de Lyon (L’Astrée, 1733, IV, 8) - Guélard
Godomar & Bellimarte tentent de sortir de Lyon (L’Astrée, 1733, IV, 8) - Guélard Graveur : Guélard, Jean-Baptiste Antoine, grav. parisien actif 1730-1755

Cette notice fait partie d’une série : L’Astrée de M. d’Urfé, Paris, Pierre Witte & Didot, 1733, 5 vol. in-12 (pièce ou n° 44 / 60)

Datation : 1733

Source textuelle : Urfé, Honoré d’ (1567-1625) Livre 8

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Y2-7044
Notice n° B5581   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Godomar et Céraste à la porte de Marcilly (L’Astrée 1633, IV, 8)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé sous la gravure à droite « Guélard sc. »

Analyse de l’image :
    Le (très aimé) prince Godomar fend en deux d’un coup de hache la tête d’Ardilan, qui tentait de s’opposer à sa sortie sur ordre du roi. (Ardilan est détesté.)
   
    « Nul de nous ne manqua à ce que luy avoit esté commandé, et le jeune Godomar s’y trouva à l’heure qu’il avoit dite. Si bien que montant à cheval, parce que nous avions sceu que Clorante estoit desja party avec une bonne troupe, nous nous présentasmes à la porte. Mais Ardilan s’y trouva qui voulut sçavoir où nous allions. – Apres Clorante, respondit Bellimarte. – Mais le roy, respondit Ardilan, ne m’a pas commandé de vous laisser sortir, Godomar alors s’avançant : Et depuis quand; outrecuidé que vous estes, dit-il, estes-vous devenu le censeur de mes actions? Que cette porte soit ouverte sans plus répliquer. – Seigneur, respondit Ardilan, je ne vous avois pas veù, mais vous ne trouverez pas mauvais s’il vous plaist que sans commandement du roy je n’ouvre point, puis qu’il me l’a defendu. -Ah ! traistre, dit alors Godomar, mettant la main à une hache d’armes qu’il portoit à -l’arçon de sa selle, il faut qu’en un coup je te paye de toutes tes perfidies. Et en mesme temps il luy donna un si grand coup sur la teste qu’il la luy fendit en deux. Ceux de la porte furent si espouvantez de la mort de cet homme qu’il n’y en eut un seul qui osa contredire à l’ouverture que le prince desiroit, outre qu’estant grandement aymé et honoré de tous les solduriers, et Ardilan hay pour son insupportable arrogance, incontinent les portes furent ouvertes, et Godomar et toute sa suite sortirent sans difficulté. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 18/12/2017
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 19/12/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.