Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Livre IV. Fraternisation des armées (Pharsale, trad Brébeuf, 1657)
Livre IV. Fraternisation des armées (Pharsale, trad Brébeuf, 1657)
Cette notice fait partie d’une série : La Pharsale de Lucain, trad. Brébeuf, Rouen, Maury pour Paris, Sommaville, 1657 (pièce ou n° 5 / 11)

Datation : 1657

Source textuelle : Lucain, Marcus Annæus Lucanus (39-65)

Sujet de l’image : Sujet historique. César et Pompée (49 av. JC)

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Collection particulière (Madison)
Notice n° B6179   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Livre IV (La Pharsale, éd. Marmontel) - Gravelot

Analyse de l’image :
    En Espagne, l’armée de César et celle de Pétreius, lieutenant de Pompée, fraternisent.
   
   Les deux armées campent en présence, seulement séparées par un étroit retranchement. Dès qu’elles se virent de près et que de l’un à l’autre camp pères, frères, enfants purent se reconnaître, ils sentirent le crime de la guerre civile. D’abord, la crainte leur imposa silence, et chacun d’eux ne salua les siens que d’un signe de tête ou d’un mouvement de l’épée. Mais bientôt leur amour devenu plus pressant leur fait oublier la discipline ; ils osent franchir le fossé, et courent s’embrasser. L’un prononce le nom de son hôte ; celui-ci, d’un parent. Il n’était pas Romain celui qui ne reconnaissait pas un ennemi.  Ils se rappellent leur enfance, leurs liaisons leur ancienne amitié ; leurs armes sont baignées de pleurs; des sanglots interrompent leurs embrassements, et quoique leurs mains n’aient pas encore trempé dans le sang, ils se reprochent avec effroi celui qu’ils auraient pu répandre.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Collection particulière (Madison)
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 03/02/2019
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 24/03/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.