Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le songe des trois rois mages (Cathédrale d’Autun)
Le songe des trois rois mages (Cathédrale d’Autun) Auteur : Gislebertus (vers 1090-après 1146)

Cette notice fait partie d’une série : Autun, Cathédrale Saint-Lazare (pièce ou n° 31 / 31)

Datation : entre 1125 et 1145

Source textuelle : Évangile de Matthieu II, 12

Nature de l’image : Chapiteau historié

Lieu de conservation : Autun, Cathédrale
Notice n° B7247   (n°1 sur 1) 
Analyse de l’image :
     Cet épisode prend place après la visite des rois Mages à Marie et à Jésus, et avant la fuite en Égypte. Hérode prépatre le massacre des Innocents, Dieu met ses protégés à l’abri :
    « Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin. » (Matthieu, II, 12)
    Le sculpteur a représenté les trois rois mages endormis, la nuit qui suit leur visite. Les rois représentent en même temps les trois âge de la vie, la jeunesse au centre (un jeune homme imberbe), la maturité en haut (un moustachu) et la vieillesse en bas (un barbu). Un ange touche du doigt le roi à moustache, il ouvre les yeux. De l’autre main, l’ange montre l’étoile du berger, qui doit les guider (ou qui les a guidés ?) dans leur voyage.
   
    Jung insère une reproduction de ce chapiteau dans son article « De la nature des rêves » (1945), qui sera intégré ensuite dans La Guérison psychologique. L’image est supposée venir à l’appui de sa thèse selon laquelle la plupart des rêves se divisent en quatre phases (situation dans un lieu, description d’une action, surgissement d’une péripétie, dénouement), formant en quelque sorte une structure dramatique. Jung renvoie à l’image, mais ne développe pas l’analyse.
    On peut supposer qu’il décompose ici
    1. Le lieu, la structure du lit. Les trois rois sont dans un lit,
    2. L’action, la couverture en demi-cercle. Ils dorment,
    3. La péripétie, la main droite de l’ange. L’ange les éveille, les avertit du danger d’Hérode,
    4. Le dénouement, la main gauche de l’ange. Ils feront bonne route en suivant l’étoile.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Autun, Cathédrale
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 08/02/2020
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 08/02/2020
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.