Aller au contenu principal
Anguillette (Cabinet des fées T1, 1717)

Notice #010019

Image HD

Série de l'image :
Le Cabinet des fées, Amsterdam, E. Roger, 1717, 8 vol. in-12
Date :
1717
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 17e siècle
Lieu de conservation :
Munich, Bayerische Staatbibliothek
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Res/P.o.gall. 315-1
Traitement de l'image :
Photo numérique
N° de commande :
H 12/745
Date de commande :
18/06/2012
Localisation de la reproduction :
Aix-en-Provence, Cielam

Analyse

Analyse de l'image :
Anguillette est une fée qui a malencontreusement été transformée en anguille. Au moment où elle est pêchée, la fille du roi, Plousine, qui se promenait au bord de la rivière est saisie par la beauté du poisson et le fait relâcher. La fée la récompense en lui donnant de l’esprit et, à sa demande, de l’amour. Elle tombe amoureuse du prince Atimir. Mais celui-ci lui préfère sa sœur aînée Clérie. La fée console Plousine, désormais nommée Hébé pour sa beauté, en la trnapsortant dans l’Ile paisible, dont elle épouse le roi. Elle rend ensuite visite à ses parents, y retrouve Atimir : tous deux s’enfamment de passion.
    Le roi de l’Ile paisible provoque Atimir en duel, ils tombent tous deux percés de leurs épées (au premier plan). Ce que voyant, Hébé se perce le sein avec l’épée d’Atimir qui vient d’expirer (au second plan au centre). Anguillette paraît (en haut à droite) et les métamorphose en arbres, qu’elle nomme Charmes à cause de leur beauté parfaite.
    La fée transporte le roi de l’Ile paisible dans son royaume, où il guérit de ses blessures.
Annotations :
2. Vignette en haut de la p. 203.