Aller au contenu principal
Persinette (Mlle de La force, Contes des Contes, 1698)

Notice #010099

Image HD

Série de l'image :
Mlle de [La Force], Les Contes des Contes, Paris, S. Benard, 1698
1698
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 17e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Y2-23852
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
Une femme enceinte supplie son mari de lui chercher du persil dans le jardin de la fée leur voisine. La fée surprend le mari qui doit, en échange, promettre de donner l’enfant à naître : la fillette, appelée Persinette, est donc élevée par la fée, qui l’installe en haut d’une tour sans porte ni escalier : on n’accède à sa chambre que par la fenêtre. Persinette dénoue ses cheveux et la fée monte la voir « par eux ».
    Persinette est la plus belle jeune fille du monde et elle chante divinement. Un prince qui passait par là l’entend et la voit à sa fenêtre en haut de sa tour. Il observe le manège de la fée et, imitant sa voix, demande : « Persinette, descendez vos cheveux que je monte ».
    Sur la gravure, Perisnette, les cheveux relevés en chignon, a déroulé pour le prince une éhelle de corde…
Annotations :
3. Le conte de Mlle de la Force est une réécriture de Basile.