Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Coriolan fléchi par les prières de sa mère - Le Guerchin

Date :
1643
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
334x263
Lieu de conservation :
inv. 165

Analyse

Coriolan exilé par les Romains revient avec les Volsques aux portes de Rome. Sa mère Véturie et sa femme Volumnie, entourée de ses endants, se rendent dans le camp de Coriolan et, dans sa tente, le supplient d’épargner la mère patrie.

Annotations :

2. Commandé en 1643 par Louis Phélypeaux seigneur de la Vrillière pour la galerie dorée de son hôtel, actuelle Banque de France.
Passe en 1713 à Pierre Rouillé de Jouy, en 1737 au Comte de Toulouse, puis au Duc de Penthièvre.
Saisie révolutionnaire. Atribué au musée des beaux-arts de Caen en 1802.

3. Appartient à une série : L’enlèvement d’Hélène par Guido Reni (Louvre), La découverte de Rémus par Pierre de Cortone (Louvre), Les Romains et les Sabins par Le Guerchin (Louvre), Camille et le maître d’école de Faleries par Poussin (Louvre), La mort de Cléopâtre par Turchi (Louvre), César et Cléopâtre par Pierre de Cortone (musée de Lyon), Auguste et la sibylle par Pierre de Cortone (musée de Nancy), La paix d’Auguste par Carlo Maratta (musée de Lille), Caton d’Utique par Le Guerchin (musée de Marseille).

Sources textuelles :

Informations techniques

Notice #010231

Image HD

Identifiant historique :
A9550
Traitement de l'image :
Image web
Bibliographie :
David M. Stone, Guercino, catalogo completo, Cantini, Florence, 1991
N° 183, p. 198