Aller au contenu principal
Arnaud de Brescia supplicié à Rome en 1155 (Luyken, Théâtre des Martyrs)

Notice #010388

Image HD

Série de l'image :
Luyken, Jean, Théâtre des Martyrs…, Leyde, Pierre Van der Aa, 1685
Auteur(s) :
Luyken, Jean (1649-1712)
Date :
1685
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre, eau-forte
Sujet de l'image :
Histoire moderne. 12e siècle. Italie
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Rd 105 (exemplaire sans date)
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Arnaud de Brescia a été supplicié à Rome en 1155 pour avoir participé aux soulèvements du peuple pour se donner un gouvernement indépendant de la papauté. Son nom s’écrit : Arnauld, Arnaut de Bresse, Arnold de Bresce, Arnaldo, Arnaldus, Arnalphus, Arnolphus Brixiensis…
    Arnaud de Brescia est souvent cité parmi les précurseurs de la Réforme. Ému des désordres, des corruptions et des conflits produits par les richesses de l’Église et par l’immixtion du clergé dans les affaires du siècle, visant la pauvreté apostolique, Arnaud prêchait une réforme morale, consistant en l’abandon complet par l’Église de tous ses biens et de tous ses pouvoirs temporels.
    Il fut mis à mort devant la porte del popolo, de grand matin, pour que le peuple n’ait pas connaissance de cette exécution. Les récits varient sur le mode de son supplice : suivant les uns, Arnaud aurait été crucifié ; suivant les autres, brûlé vif, à petit feu ; suivant d’autres, pendu, puis brûlé.
    Son corps fut brûlé et les cendres jetées au Tibre, de peur que ses restes, ne deviennent les reliquesd’un martyr.
Annotations :
1. Signé sous la gravure à droite : « Jan. Luyken. invenit. et. fecit. »
2. Livre I, p. 284.