Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Bacchantes endormies (Érigone ?) - Boucher

Série de l'image :

Notice précédente Notice n°42 sur 47 Notice suivante

Date :
1760
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
77,5x63,5 cm
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :

Analyse

Livret du Salon de 1761 :

« Par M. Boucher, Recteur.
9. Pastorales & Paysages sous le même Numero. »

Voir le commentaire global de Diderot, Ver IV 205.
L’abondance des grappes de raisin peut faire penser à Erigone séduite par Dionysos changé en grappe de raisin. Boucher a peint Érigone vaincue (Versailles, Musée Lambinet, n°528 et Wallace collection, 1745, P447).

Annotations :

1. Signé et daté sur le piédestal de l’urne au centre gauche « F. Boucher | 1760 ».

2. Le tableau est identifié comme ayant été exposé au Salon de 1761 par le croquis de Saint-Aubin sur le livret.
Il a appartenu d’abord à Christian IV, Duc des Deux-Portes (1722-1775) ; vente à sa mort, 6 avril 1778, lot 74 avec son pendant Jupiter et Callisto (identifié à tort comme Diane et Edymion) ; Claude Billard de Belisard, confisqué le 26 janvier 1795 ; Antoine-Gabriel-Aimé Jourdan, vente 4 avril 1803, lot 3 ; Comte de Morny, vente anonyme 16 déc. 1841, lot 72 sous le titre « Bacchantes endormies dans un bocage & couchées sur de molles draperies » ; Smidt van Gelder, Amsterdam ; Vente Christie’s Londres 7 juillet 1972, lot 21 ; Un collectionneur de « la côte ouest ».
Vente Sotheby’s, New-York, 31 Janvier 2013.

3. René Gaillard a gravé des Bacchantes endormies d’après Boucher, sur un modèle légèrement différent.

Informations techniques

Notice #011199

Image HD

Identifiant historique :
B0518
Traitement de l'image :
Scanner