Aller au contenu principal

Féronde fustigé se croit au Purgatoire (Décaméron 1757 J3N8) - Gravelot

Notice précédente Notice n°51 sur 96 Notice suivante

Date :
1757
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Rés. in-8° E 443e (t. 2)

Analyse

Un abbé, amant de la femme de Féronde, le drogue, lui fait croire qu’il s’est réveillé au purgatoire, le fustige, et lui fera ensuite élever l’enfant qu’il a fait à sa femme.

Annotations :

1. Signé sous la gravure à gauche « H. Gravelot inv. », au centre « T.II.N. 10. », à droite « Le Mire sc.».

2. Huitième nouvelle de la troisième journée.

Sources textuelles :
Boccace, Le Décaméron, vers 1350-1353
Troisième journée, Huitième nouvelle, folio p. 318sq.

Informations techniques

Notice #012033

Image HD

Identifiant historique :
B1352
Traitement de l'image :
Photo numérique
Localisation de la reproduction :
Collection particulière (Cachan)