Aller au contenu principal
Andréole transporte le corps de Gabriot (Décaméron 1757, J4N6) - Gravelot

Notice #012048

Image HD

Série de l'image :
Il Decamerone di M. Giovanni Boccacio, Londra [Paris], 1757, 5 vol. in-8°
Auteur(s) :
Gravelot, Hubert-François Bourgignon dit (1699-1773)
Aliamet, Jacques (1726-1788)
1757
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 14e siècle
Lieu de conservation :
Versailles, Bibliothèque municipale centrale
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Rés. in-8° E 443e (t. 2)
Traitement de l'image :
Photo numérique
Localisation de la reproduction :
Collection particulière (Cachan)

Analyse

Analyse de l'image :
A Bresce, Andréole, fille de gentilhomme, s’éprend de son voisin Gabriot, de basse extraction. Ils se marient secrètement. Une nuit, chacun d’eux a un rêve prémonitoire. La nuit suivante, alors qu’ils se retrouvent comme à l’accoutumée dans le jardin d’Andréole, Gabriot expire soudainement entre ses bras. Pour sauver son honneur (car son mariage est secret), Andréole porte avec une servante le corps de Gabriot jusqu’à sa porte. En chemin, cependant elles sont arrêtées par les gens d’arme du podestat. Le podestat, chez qui Andréole est conduite, tente de la violer.
   Andréole résiste. Son père, venu la chercher, admire sa constance et fait des funérailles magnifiques à Gabriot. Malgré les instances du podestat qui demande sa main, Andréole se retire dans un couvent.
Annotations :
1. Signé sous la gravure à gauche « H. Gravelot inv. », au centre « T. II. N. 19. », à droite « Aillamet sc. »
2. Sixième nouvelle de la quatrième journée.