Aller au contenu principal

Angèle s’enfuit dans la forêt (Décaméron 1757 J5N3) - Gravelot

Notice précédente Notice n°78 sur 96 Notice suivante

Date :
1757
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Rés. in-8° E 444e (t. 3)
Œuvre signée

Analyse

Pierre Boccamasse, noble romain, tombe amoureux d’Angèle, qui est de la plèbe. Ses parents s’opposent au mariage. Les deux amants s’enfuient. Pierre a prévu de rejoindre des amis à Alagne (Anagni), mais il s’égare en chemin. Des brigands surgissent alors devant eux.
Angèle les aperçoit à temps pour s’enfuir, mais son amant Pierre Boccamasse est enlevé : c’est ce moment qui est représenté sur la gravure.
Angèle parvient dans une pauvre masure, où un couple de vieux paysans l’héberge pour la nuit. Le lendemain matin, elle doit se cacher dans la paille car une bande de mauvais garçons débarque chez eux. Elle échappe de justesse à un coup de lance au sein. Une fois les garnements partis, avec son cheval, elle est accompagnée par les vieux paysans au château le plus proche, le château de Lyel.
Pendant ce temps, Pierre a échappé aux brigands à la faveur d’une attaque par une bande rivale. il a passé la nuit sur un arbre, et les loups ont dévoré son cheval. Le lendemain, il a croisé des bergers qui l’ont conduit au même château où se toruvait Angèle. La dame du château, dont le mari connaît les deux familles, accepte de les faire marier au château et se charge de la paix avec leurs parents.

Annotations :

1. Signé sous la gravure à gauche « Gravelot inv. », au centre « T. III. N. 5. », à droite « Aillamet Sc. »

Sources textuelles :
Boccace, Le Décaméron, vers 1350-1353
Cinquième journée, troisième nouvelle, folio p. 455

Informations techniques

Notice #012061

Image HD

Identifiant historique :
B1380
Traitement de l'image :
Photo numérique
Localisation de la reproduction :
Collection particulière (Cachan)