Aller au contenu principal

Le cueilleur de cerises (Les amours champĂȘtres) - Baudouin

SĂ©rie de l'image :
Date :
1765
Nature de l'image :
Gouache
Dimensions (HxL cm) :
270x220
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :

Analyse

Livret du Salon de 1765 :

« Par M. Baudouin, Académicien.
97. Plusieurs petits sujets & portraits en miniature, sous le mĂȘme numĂ©ro.
Plusieurs petits Tableaux à gouasse. »

Commentaire de Diderot :

« Baudouin
Bon garçon, qui a de la figure, de la douceur, de l’esprit, un peu libertin ; mais qu’est-ce que cela me fait ? Ma femme a ses quarante-cinq ans passĂ©s, et il n’approchera pas de ma fille, ni lui ni ses compositions. Il y avait au Salon une quantitĂ© de petits tableaux de Baudouin, et toutes les jeunes filles, aprĂšs avoir promenĂ© leurs regards distraits sur quelques tableaux, finissaient leurs tournĂ©es Ă  l’endroit oĂč l’on voyait la Paysanne querellĂ©e par sa mĂšre, et le Cueilleur de cerises ; c’était pour cette travĂ©e qu’elles avaient rĂ©servĂ© toute leur attention. On lit plutĂŽt Ă  un certain Ăąge un ouvrage libre qu’un bon ouvrage, et l’on s’arrĂȘte plutĂŽt devant un tableau ordurier que devant un bon tableau. Il y a mĂȘme des vieillards qui sont punis de la continuitĂ© de leurs dĂ©bauches, par le goĂ»t stĂ©rile qu’ils en ont conservĂ©. Quelques-uns de ces vieillards se traĂźnaient aussi, bĂ©quille en main, dos voĂ»tĂ©, lunettes sur le nez, aux petites infamies de Baudouin. [
] On voit sur un arbre un grand garçon jardinier qui cueille des cerises. Au pied de l’arbre, une jeune paysanne prĂȘte Ă  les recevoir dans son tablier : une autre paysanne, assise Ă  terre, regarde le cueilleur ; entre celle-ci et l’arbre, un Ăąne chargĂ© de ses paniers, qui broute. Le jardinier a jetĂ© sa poignĂ©e de cerises dans le giron de la paysanne ; il ne lui en est restĂ© dans la main que deux accouplĂ©es sur la mĂȘme queue qui les tient suspendues au doigt du milieu. Mauvaise pointe, idĂ©e plate et grossiĂšre ; mais je dirai mon avis de tout cela Ă  la fin. » (Bouquins, p. 371-373)

Annotations :

2. n°97 du livret, n°100 dans le texte de Diderot.

3. L’esquisse de ce tableau, autrefois dans la collection Cailleux Ă  Paris, a Ă©tĂ© mise en vente par Christie’s en 2013 (voir notice A0545).
Le tableau a été gravé par N. Ponce.
Ce tableau a un pendant, Annette et Lubin, également exposé au Salon de 1765, mais dont Diderot ne parle pas. Une copie de ce pendant se trouve au musée Cognacq Jay.

Composition de l'image :
ScĂšne (espace vague/espace restreint)
Objets :
ScĂšne Ă  trois
Moutons, agneau ou brebis
Les personnages font groupe et constituent la scĂšne
Echelle
Chien
Ane

Informations techniques

Notice #001229

Image HD

Identifiant historique :
A0548
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’ñge classique & les Lumiùres
Bibliographie :
Diderot, Salon de 1765, Ă©d. E. M. Bukdahl, A. Lorenceau, G. May, Hermann, 1984
n° 24 face p. 166 ; texte p. 165