Aller au contenu principal
Alcippe au lit avec sa maîtresse (Dend hyrdinde Astrea, I, 2, 1645)

Notice #012618

Image HD

Série de l'image :
Dend hyrdinde Astrea, trad. danoise Søren Terkelsen, Lyckstadt, 1645
Auteur(s) :
Petersen, Mattis (1614-1676), graveur à Husum
1645
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 17e siècle
Lieu de conservation :
Londres, British Library
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
12510.a.1.
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Une fois Alcippe déshabillé et mis au lit, les lumières éteientes, sa mystérieuse maîtresse lui débouche les yeux.
    « Tant y a qu’apres plusieurs détours, et ayant peut estre plusieurs fois passé sur un mesme chemin, il se trouva en une chambre, où les yeux bandez il fut deshabillé par ceste mesme femme, et mis dans un lict. Peu apres arriva la Dame, qui l’avoit envoyé chercher, et se mettant aupres de luy, lui déboucha les yeux, parce qu’il n’y avoit point de lumiere dans la chambre ; mais quelque peine qu’il y prit, il ne sçeut jamais tirer une seule parole d’elle. De sorte qu’il se leva le matin sans sçavoir qui elle estoit, seulement la jugea-t’il belle et jeune. »
Annotations :
1. La gravure n’est pas signée.
2. Deuxième livre de la première partie.