Aller au contenu principal
Déclaration de guerre aux Quamites (Niels Klims underjordiske reise, 13, 1789)

Notice #012803

Image HD

Série de l'image :
Holberg, Niels Klims underjordiske reise, Copenhague, J. F. Schultz, 1789
Auteur(s) :
Clemens, Johan Frederik (1749-1831), graveur danois
Abildgaard, Nicolai Abraham (1743-1809)
1789
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Oslo, Bibliothèque nationale
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
NB/BRU, Holb. 35:103
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Chapitre XIII. Origine de la cinquième monarchie.
    Niels mène et la guerre contre les Tanaquites et remporte une première victoire. Il fait prisonnier leur général, Tomopolke, qui lui apprend l’existence du côté de l’Orient d’un autre peuple, très belliqueux et de petite taille. Nouvelle offensive des Tanaquites, l’armée des Quamites les défait grâce à l’usage de la poudre, pénètre en territoire Tanquite, campe aux portes de leur capitale qui se rend sans résister. Niels entreprend alors de civiliser les Quamites, il y fonde une université.
    Les Quamites sont persuadés que Niels est un envoyé du monarque du soleil, et le vénèrent. N’est-il pas temps de leur révéler sa véritable origine, terrestre ? Tomopolke en dissuade Niels et lui donne lecture de la relation du voyage de Tanien sur la terre, qui donne une bien piètre image des Européens. Niels gardera donc son secret pour conserver son prestige.
    La guerre reprend, soulevée par trois nations : les Arctons (qui sont des ours), les Kispuciens (des chats) et les Alectoriens (des coqs). Ceux-ci viennent en ambassade réclamer à l’empereur de Quama la liberté des Tanaquites (la gravure). Celui-ci refuse, les Tanaquites se soulèvent. Au cours d’un combat, l’empereur est tué d’un dard empoisonné. Niels mène les Quamites à la victoire et déclare son allégeance au fils aîné de l’empereur, le prince Temuso.
Annotations :
1. Au-dessus de l’image à droite « Cap. XIII. »
Signé au-dessous de l’image à gauche « Abildgaard pinx. », à droite « Clemens Sculps: »