Aller au contenu principal

Chant II (Phrosine et Mélidore, 1772) - Baquoy d’après Eisen

Artiste :
Eisen, Charles (1720-1778)
Baquoy, Jean-Charles (1721-1777)
Date :
1772
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Œuvre signée

Analyse

Annotations :
1. Signé sous la gravure à gauche « Ch. Eisen. inv. », à droite « C. Baquoy. sculp. »
Analyse de l'image :
« Non loin du port, au couchant de la Ville,
   Du fond des eaux paroît sortir une Ile ».
   Mélidore vient se réfugier dans l’île auprès de l’ermite qui y régnait. L’ermite meurt et Mélidore lui succède.
   Pendant ce temps, Phrosine se désespère. Elle aime à se baigner près de sa maison avec sa compagne Aly.
    « La mer bornant la maison Faventine,
   Baignoit les murs qui renfermoient Phrosine ;
   Un sûr asyle, ignoré dans ces lieux, Formoit pour elle un bain délicieux.
   Là, chaque nuit Phrosine descendue,
   Menoit Aly sa compagne assidue.
   Là, sans rougir, se splus secrets appas
   Souffroient de syeux qu’elles ne craignoit pas. »
Sources textuelles :
P. J. Bernard, Phrosine et Mélidore, poème en quatre chants (1772)

Informations techniques

Notice #012992

Image HD

Identifiant historique :
B2311
Traitement de l'image :
Image web