Aller au contenu principal

Ulysse et Circé (Gherardi, 1700, t3) - Franz Ertinger

Date :
1700
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Dimensions (HxL cm) :
14,1x8,3 cm
Sujet de l'image :
RP-P-1910-1753
ƒuvre signĂ©e

Analyse

Annotations :

1. Au-dessus de la gravure à gauche « fol. 449. »
Sous la gravure à gauche « Tome. III. », à droite « Ertinger del. et sc. ».
2. Acquis par le musée en 1910.
« Ulysse et CircĂ©, comĂ©die en trois actes en prose par L. S. A. D. S. M. jouĂ©e sur l’ancien ThĂ©Ăątre Italien le 20 octobre 1691. »
L. S. A. D. S. M. = Le Sieur Abel de Sainte-Marthe ? Abel de Sainte-Marthe est par ailleurs l’auteur d’une piĂšce intitulĂ©e Isidore, ou la PudicitĂ© vengĂ©e, imprimĂ©e en 1645. A moins qu’il ne s’agisse de son fils, Abel II.
RĂ©sumĂ© de la piĂšce : « La scĂšne du premier acte est aux environs de Troie, les deux suivants dans l’üle de CircĂ©. Pierrot, Pasquariel, Mezzetin, Arlequin, le Docteur, sont des compagnons d’Ulysse ; Colombine est la confidente de CircĂ© et Marinette une captive grecque. Ulysse et CircĂ© ont un rĂŽle assez mince. Marinette, Colombine et CircĂ© parlent en français, Ulysse le plus souvent en italien, les autres ont un langage hybride mĂȘlĂ© de français et d’italien. CircĂ© et Colombine, qui par enchantement ont survolĂ© Troie, sont tombĂ©es amoureuses d’Ulysse et d’Arlequin. Avec l’aide du diable, la magicienne a fait en sorte que le vaisseau dĂ©rive vers son Ăźle. Afin d’y retenir Ulysse elle a, au moyen d’un breuvage, mĂ©tamorphosĂ© en cochon, Ăąne, chat et autres animaux les compagnons envoyĂ©s en Ă©claireurs. Elle finit par accepter de leur rendre leur forme humaine, mais en faisant promettre Ă  Ulysse qu’il reviendra et en scellant cette promesse par le mariage d’Arlequin (malgrĂ© lui) et de Colombine.

Informations techniques

Notice #013218

Image HD

Identifiant historique :
B2537
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://www.rijksmuseum.nl (Amsterdam, Rijksmuseum)