Aller au contenu principal
Azora prête à couper le nez Zadig (Voltaire, Romans & contes, 1778) - Monnet

Notice #014557

Image HD

Série de l'image :
Romans & contes de M. de Voltaire, Bouillon, Société typographique, 1778, 3 vol.
Auteur(s) :
Thiebault, Elisabeth, graveur
Monnet, Charles (1732-après 1808)
1778
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
RES P-Y2-1809 (1)
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
Chapitre 2, Le Nez.
   Zadig a épousé Azora. Azora se moque d’une jeune veuve qui s’est débarrassée un peu vite de son deuil. Zadig la met à l’épreuve, il se fait passer pour mort. Son ami Cador se fait inviter à souper chez Azora, la console, simule une soudaine douleur violente à la rate : seul le nez tranché d’un mort de la veille peut le guérir.
   La gravure représente à gauche Azora, un rasoir à la main, s’approchant du lit mortuaire au tombeau de son époux. Celui-ci, à droite, se redresse en portégeant son nez de sa main.
Annotations :
1. Signé sous la gravure à gauche « Car Monnet del », à droite « thiebo Sculp » [sans doute pour Elisabeth Thiébaut, qui signe d’autres gravures du recueil].