Aller au contenu principal
Ursule courtisée à la messe (Paysanne pervertie 1784, fig11) - Binet

Notice #015213

Image HD

Série de l'image :
Rétif de la Bretonne, La Paysanne pervertie, Veuve Duchesne, 1784
Artiste :
Binet, Louis (1744-1800)
Berthet, Louis (graveur et éditeur de la fin du 18e s)
Date :
1784
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction moderne
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Rés Smith-Lesouëf R-1489
Date de commande :
26/01/2001
Photo sur papier

Analyse

Analyse de l'image :
IXe Figure : Les fleurettes.
    « Un vieus, vieus Seigneur, car il est-décoré, m’a-parlé à l’église, un-jour que j’y ai-vu le Financier & mon Page : (le Marquis n’est pas dévot apparemment !) Je me suis un-peu-prêté en en-même temps que mon PAge & mon Financier cherchaient àme glisser une Lettre. J’ai-favorisé le Nouveau-venu, parce que l’apercevant bien qu’il avait-envie de me parler ; j’ai été curieuse de savoir ce qu’un Homme de cet âge pouvait avoir à dire à une Fille dy lien : Je me suis mise un… peu en-arrière de m.me Canon & de m.me Parangon, afin de n’être pas une… Il sest approché de mon oreille, & m’a parlé un langaje comme celui des Opérateurs places publiques ; & ce qui m’a-surprise c’est que c’était de l’amour : — Oune Belta coume oune Ange -: j’ai-manqué deux fois de lui rire au nez… »
Annotations :
1. Gravure non signée