Aller au contenu principal
Sédécias (Les dicts moraulx des philosophes, Lewis E209)

Notice #015397

Image HD

Série de l'image :
G de Tignonville, Les dicts moraulx des philosophes, Philadelphie, Lewis E 209
Date :
1474
Nature de l'image :
Enluminure
Lieu de conservation :
Philadelphie, Free Library of Philadelphia, Département des livres rares
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Lewis E 209, F°1r°
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Sedechias graphie erronée pour Sedecias ? Ce Sedecias a-t-il un rapport avec le Sédécias de la Bible, dernier roi de Juda ? Sous son règne, sa capitale Jérusalem est détruite et son peuple déporté à Babylone. Il est un contemporain du prophète Jérémie. Mais il n’est jamais désigné comme un philosophe.
   Sedecias se distingue pourtant par la giffle donnée à Michée, alors que celui-ci, habité par un mauvais esprit, parlait mal contre Dieu : est-ce ce qui est représenté ici ?
   
    « Et l’Eternel dit : Qui séduira Achab, pour qu’il monte à Ramoth en Galaad et qu’il y périsse ? Ils répondirent l’un d’une manière, l’autre d’une autre.
   Et un esprit vint se présenter devant l’Eternel, et dit : Moi, je le séduirai.
   L’Eternel lui dit : Comment ? Je sortirai, répondit-il, et je serai un esprit de mensonge dans la bouche de tous ses prophètes. L’Eternel dit : Tu le séduiras, et tu en viendras à bout ; sors, et fais ainsi !
   Et maintenant, voici, l’Eternel a mis un esprit de mensonge dans la bouche de tous tes prophètes qui sont là. Et l’Eternel a prononcé du mal contre toi.
   Alors Sédécias, fils de Kenaana, s’étant approché, frappa Michée sur la joue, et dit : Par où l’esprit de l’Eternel est-il sorti de moi pour te parler ?
   Michée répondit : Tu le verras au jour où tu iras de chambre en chambre pour te cacher. » (1 Rois 22, 20-26)