Aller au contenu principal
Le grand prêtre Corésus se sacrifie pour sauver Callirhoé - Ménageot

Notice #015554

Image HD

Auteur(s) :
Ménageot, François Guillaume (1744-1816)
Date :
Entre 1765 et 1766
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Sujet mythologique. Corésus et Callirhoé
Lieu de conservation :
Collection particulière
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Annotations :
2. Vente Bonhams du 3 juillet 2013, Londres, NewBond Street, lot 49. Provient d’une collection privée européenne, où il se trouvait depuis les années 1960.
Les couleurs chaudes sont caractéristiques de la première partie de la carrière de Ménageot (avant le départ en Italie, 1766), qui peint d’abord sous l’influence de son maître Boucher.
3. Comparer pour le style avec Thomyris, le tableau avec lequel Ménageot remporte le prix de Rome en 1766. Pour le sujet, à rapprocher sans doute du tabeau d’agrément de Fragonard (1765), qui fit beaucoup de bruit. Mais la composition de Ménageot est plus proche de l’esquisse d’Angers de Fragonard que de la version définitive, conservée au Louvre. Le traitement de l’architecture et la dramatisation de la scène annoncent déjà David (Bélisaire).