Aller au contenu principal
Chant XIX (Voltaire, La Pucelle d’Orléans, 1762)

Notice #016066

Image HD

Série de l'image :
Voltaire, La Pucelle d’Orléans, [Genève, Cramer,] 1762, in-8°
Date :
1762
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Z BENGESCO-147
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
Jeanne séduite par Grisbourdon changé en âne ailé par le diable. Dunois entre dans sa chambre et la sauve.
   
   Tandis qu’il [= l’âne] parle avec tant d’élégance,
   Le grand Dunois, qui près de là couchait,
   Prêtait l’oreille, était tout stupéfait
   Des traits hardis d’une telle éloquence.
   Il voulut voir le héros qui parlait,
   Et quel rival l’Amour lui suscitait.
   Il entre, il voit (ô prodige ! ô merveille !)
   Le possédé porteur de longue oreille,
   Et ne crut pas encor ce qu’il voyait.
Annotations :
2. Argument du chant XIX : Comment Jeanne tomba dans une étrange tentation ;
tendre témérité de son âne ; belle résistance de la Pucelle.