Aller au contenu principal
Le dévouement de Marcus Curtius - att. Lambert van Noort

Notice #016168

Image HD

Auteur(s) :
Noort ou Oort, Lambert ou Lambrecht van (1520-1571)
Problème datation
1550
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Sujet historique. Marcus Curtius
Lieu de conservation :
Athènes, Pinacothèque nationale - musée Alexandre-Soútzos
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
inv. n°159
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
« On dit qu’un tremblement de terre ou toute autre cause ouvrit un vaste gouffre vers le milieu du Forum dont le sol s’écroula à une immense profondeur, et les monceaux de terre que chacun, selon ses forces, y apporta, ne purent combler cet abîme. Sur un avis des dieux, on s’occupa de chercher ce qui faisait la principale force du peuple romain, car c’était là ce qu’il fallait sacrifier en ce lieu, au dire des devins, si on avait à cœur l’éternelle durée de la république romaine. Alors Marcus Curtius, jeune guerrier renommé, s’indigna, dit-on, qu’on pût hésiter un instant que le plus grand bien pour Rome fût la vaillance et les armes. Il impose silence et, tourné vers les temples des dieux immortels qui dominent le Forum, les yeux sur le Capitole, les mains tendues au ciel ou sur les profondeurs de la terre béante, il se dévoue aux dieux Mânes. Puis, monté sur un coursier qu’il a, autant qu’il a pu, richement paré, il s’élance tout armé dans le gouffre, où une foule d’hommes et de femmes répandent sur lui les fruits et les offrandes qu’ils avaient recueillis. » (Tite Live, Histoire romaine, livre VII, chap; 6)