Aller au contenu principal

Psyché découvre Éros (vitrail du château d’Écouen) - le Maître au Dé

Date :
Entre 1542 et 1544
Nature de l'image :
Vitrail
vitrail en grisaille
Sujet de l'image :
Sujet mythologique. Psyché
Lieu de conservation :
Chantilly, Musée Condé

Analyse

Au centre, Psyché découvre que son amant invisible n’est pas un serpent, mais le bel Éros. A droite, elle se pique le doigt d’une flèche, pour s’assurer qu’elle ne rêve pas. A gauche, Éros éveillé s’envole par la fenêtre, tandis que Psyché s’efforce en vain de le retenir.

Annotations :

1. Le glaive prest tenant la lampe ardente Psyché venoit pour tuer le serpent Congneut Amour le voyant se repent Et curieuse un peu plus que contente Picque son doigt d’une fleche poygnante Puis a revoir ce petit dieu revient Lequel, brulé, par huile, estincelante Sesveille & part elle en vain le retient 2. Commandé par Anne de Montmorency pour la galerie de Psyché au château d’Écouen. Vitrail réalisé d’après les gravures du Maestro del Dado. Les huitains accompagnant les gravures sont reproduits au bas de chaque vitrail.

Composition de l'image :
Composition narrative. Plusieurs épisodes
Objets :
Rideau(x) de lit
Lampe
Sources textuelles :
Apulée, Métamorphoses (dites aussi L’Ane d’or) (vers 150-170)
IV,28-VI,24

Informations techniques

Notice #001637

Image HD

Identifiant historique :
A0956
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière
Bibliographie :
Sonia Cavicchioli, Eros&Psyché L’éternelle félicité de l’amour, Flammarion, 2002
n° 116, p. 165