Aller au contenu principal
Le narrateur est changé en lézard (Les Avantures d’Abdalla, vol. 2, 1712)

Notice #017111

Image HD

Série de l'image :
[J. P. Bignon,] Les Avantures d’Abdalla, Paris, Pierre Witte, 1712
1712
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Bloomington Indiana, The Lilly Library
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
PQ1957.B492 A4 1712 V.2
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Le narrateur est amoureux de Mesrem et veut l’épouser. Ses parents lui demandent auparavant de se rendre chez un oncle, Schamsac, qui vit à Cambaye et doit à son père une importante somme d’argent. Cet argent sera pour lui s’il le récupère.
    Mais Schamsac a une fille, Celime, qui tombe amoureuse de lui. Le narrateur la repousse le plus délicatement qu’il peut. Mais une nuit elle s’introduit dans sa chambre avec sa mère, qui est sorcière, et face à un nouveau refus, les deux femmes l’immobilisent par un premier sortilège, puis le changent en lézard en appliquant sur son corps un papier magique sur lequel est peint un lézard (p. 341).
Annotations :
2. Gravure insérée face à la p. 328, au début de l’« Histoire du Pilote, & de Mesrem ». La scène représentée se trouve plus loin dans le conte, p. 341.