Aller au contenu principal

Lovelace séduit deux sœurs (Clarisse, Barde/Mérigot 1785 fig7) - Chodowiecki

Date :
Entre 1784 et 1785
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre, eau-forte
Dimensions (HxL cm) :
13,2x7,8 cm
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
PR3664 C4 F5 1785 (Special Collections)
Œuvre signée

Analyse

La seconde fille de Mme Sorlings, l’hôtesse chez qui Lovelace et Clarisse se sont arrêtés dans leur fuite, arrive dans la « laiterie » au moment où Lovelace séduit sa sœur (CH1985 p. 718; CH1999I, p. 595).

« Mademoiselle Betty, ai-je dit à son aînée, j’ai été si charmé de voir votre laiterie si propre, que je n’ai pu m’empêcher de donner un baiser à votre sœur. Vous avez votre part au mérite, j’en suis sûr ; permettez… Les bons natuels ! elles me plaisent toutes deux. L’aînée m’a fait uen révérence comme sa sœur. que j’aime les caractères reconnoissans ! pourquoi ma Carisse n’a-t-elle pas la moitié de cette humeur obligeante ? »

Annotations :

1. Au-dessus de la gravure à droite : « .N°.7. » (N barré à l’envers)
Signé sous la gravure à gauche « D. Chodowiecki del: & sculps: ».

2. Vol. 3, face à la p. 276. Lettre XXIII. M. Lovelace, au même.

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Objets :
Sol quadrillé
Scène à trois
Porte
Sources textuelles :
Richardson, Clarissa L102 (Les soeurs Sorlings)
Sujet de recherche :
B. Tane, Roman&Illustration, chap. Richardson

Informations techniques

Notice #001729

Image HD

Identifiant historique :
A1048
Traitement de l'image :
Photo numérique
Bibliographie :
Jens-Heiner Bauer, D. N. Chodowiecki, Das druckgraphische Werk, Hanovre, 1982