Aller au contenu principal

L’Eunuque (Térence, Comédies, 1753) - Gravelot

Analyse

Annotations :
1. Signé sous la gravure à gauche « H. Gravelot jnv. », à droite « D. Sornique Sculp. »
Analyse de l'image :
Chéréa à gauche défait ses vêtements pour prendre ceux de Dorus, l’eunuque, représenté ici comme une femme.
   
    Chéréa raconte à Parménon comment il est tombé amoureux d’une belle inconnue qu’il a aussitôt perdue de vue dans la rue. Parménon en l’interrogeant identifie la jeune fille : c’est Pamphila, la jeune fille qu’héberge la courtisane Thaïs, dont le frère de Chéréa, Phédria, est follement amoureux. Il propose à Chéréa d’échanger ses vêtements avec ceux du vieil eunuque que Phédria se proposait d’offrir à Thaïs. Chéréa pourra ainsi pénétrer dans la maison de Thaïs, et approcher de la jeune fille qu’il aime.
Sources textuelles :
Térence, L’Eunuque (2e repr en 161 av JC)
II, 3

Informations techniques

Notice #017768

Image HD

Identifiant historique :
B7087
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :