Aller au contenu principal
Didon et Anna multiplient les sacrifices (Énéide, Strasbourg, 1502) - S. Brant

Notice #018494

Image HD

Série de l'image :
Publii Virgilii Maronis Opera, Strasbourg, J. Grüninger, 1502, in-F°
Auteur(s) :
Grüninger, Jean (actif à Strasbourg de 1482 à 1531)
Brant, Sébastien (1458-1521)
Date :
1502
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Énéide. Didon
Lieu de conservation :
Heidelberg, Universtätsbibliothek
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Cod. Heid. 370,319 (Signatur/Shelfmark UB)
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Encouragée dans sa passion par sa sœur, Didon va d’autel en autel pour s’attirer la faveur des dieux :
    « Spemque dedit dubiae menti solvitque pudorem.
   [image]
   Principio delubra adeunt pacemque per aras… » (IV, 55-56)
   
   L’image transforme le récit, qui rapporte une succession de sacrifices, en une scène condensant tous les sacrifices. Accompagné de sa sœur, Didon verse le vin (la main gauche n’est pas terminée) entre les cornes d’une génisse (v. 61) et consulte en même temps, de la main droite, les entrailles des animaux sacrifiés disposées sur un banc à gauche (v. 64). L’animal installé sur l’autel à l’arrière-plan est un peu raté comme brebis ! (mactant lectas de more bidentes, elles sacrifient des brebis qu’elles ont choisies de deux ans selon l’usage, v. 57.)
Annotations :
2. Folio CCXI.