Aller au contenu principal

Énéide, livre 2. Prodige du feu sur la tête d'Ascagne (The Works of P. Virgilius Maro)

Notice précédente Notice n°32 sur 58 Notice suivante

Date :
1654
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
225 452f
Œuvre signée
Légende

Analyse

Alors qu'Énée a pris la décision de quitter Troie, son père Anchise refuse de le suivre (on le voit sur le lit au fond à gauche). Créuse son épouse se jette alors à ses pieds et le supplie de l'emmener, lui et le petit Iule (= Ascagne), leur fils. Un prodige survient : une aigrette de feu s'allume dans la chevelure de l'enfant.

Anchise alors accepte de quitter la maison.

Annotations :

1. Signé en bas de la gravure à gauche « F. Cleyn in. », au centre gauche « W. Hollar fecit ».

Citation sous la gravure :

Ecce autem complexa pedes in limine Coniux
Hærebat, parvumque Patri tendebat Jülum :
Si periturus abis, et nos rape in omnia secum :
sin aliquam expertus sumptus spem ponis in armis,
hanc primum tutare domum cui parvus Jülus,
cui Pater et Coniux quon-dam tua dicat, relinquor.

2. P. 222

Sources textuelles :
Virgile, Énéide, Livre 02 (Récit par Énée de la chute de Troie)
v. 675-678

Informations techniques

Notice #018720

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Bibliothèque numérique de la Folger Shakespeare Library (https://digitalcollections.folger.edu)
Bibliographie :