Aller au contenu principal

Marie Madeleine lave les pieds du Christ (Specul. humanæ salvationis 10B34)

Date :
1450
Nature de l'image :
Enluminure
Den Haag, MMW, 10 B 34, folio 14v¬į, image de gauche

Analyse

Un pharisien pria J√©sus de manger avec lui. J√©sus entra dans la maison du pharisien, et se mit √† table.¬†Et voici, une femme p√©cheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu'il √©tait √† table dans la maison du pharisien, apporta un vase d'alb√Ętre plein de parfum,¬†et se tint derri√®re, aux pieds de J√©sus. Elle pleurait; et bient√īt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum.¬†39Le pharisien qui l'avait invit√©, voyant cela, dit en lui-m√™me: Si cet homme √©tait proph√®te, il conna√ģtrait qui et de quelle esp√®ce est la femme qui le touche, il conna√ģtrait que c'est une p√©cheresse.

Bien que Luc ne donne pas l'identit√© de la ¬ę p√©cheresse ¬Ľ qui entre chez le Pharisien et arrose de ses larmes les pieds du Christ, qu'elle essuie de ses cheveux et oint de parfum, celle-ci a √©t√© tr√®s t√īt identifi√©e √† Marie-Madeleine. Le pharisien est repr√©sent√© √† gauche du Christ, sans aur√©ole. Il parle avec lui : le Christ lui explique qu'il est plus redevable √†¬†la p√©cheresse qu'√† lui, qui n'a pas eu toutes ses attentions.

L'image condense donc deux moments : l'action de la précheresse, puis la leçon que le Christ en tire.

Sources textuelles :
√Čvangile de Luc
VII, 36-38 (Bible de Jérusalem, p. 1773)

Informations techniques

Notice #018837

Image HD

Traitement de l'image :
Image optimisée par Esrgan
Localisation de la reproduction :
Collection en ligne des manuscrits médiévaux de la bibliothèque Meermanno de La Haye, Huis van het boek
Bibliographie :