Aller au contenu principal
Virgile suspendu à un panier du haut d'une tour (Église Saint-Pierre de Caen)
Virgile suspendu à un panier du haut d'une tour (Église Saint-Pierre de Caen)

Notice #019074

Image HD

Date :
Entre 1300 et 1400
Sujet de l'image :
Sujet historique. Virgile (70-19 av. JC)
Lieu de conservation :
Caen, Église Saint-Pierre

Analyse

Analyse de l'image :

Selon une légende médiévale tardive, Virgile aurait été suspendu à un panier du haut d'une tour de Rome, entre ciel et terre, par la fille de l'empereur. L'histoire est évoquée par Eustache Deschamps :

Par femme fut en la corbaille a Romme
Virgile mis, dont ot moult de hontaige.
Il n'est chose que femme ne consumme.

On la retrouve dans Le Rosier des dames de Bertrand Desmoulins :

une femme par ses engins
ne trompa-elle aussi Virgile
quant a uns panier il fut prins
et puis pendu emmy la ville ?

Jean d'Outremeuse reprend et développe l'histoire, en sauvant la mise à Virgile : 

Virgile a séduit Phébille, la fille de l'empereur Julien, elle lui demande de l'épouser, il refuse, elle se venge, en le priant de monter dans un panier pour la rejoindre en haut d'une tour. Virgile cependant avait senti venir la vengeance et pris ses précautions : c'est un pantin animé par sa magie qu'il envoie à sa place au rendez-vous.
Phébille laisse le faux Virgile suspendu au panier, criant qu'on le fasse descendre et le livre finalement à la colère de son père.
Mais le vrai Virgile festoie tranquillement pendant ce temps avec ses amis : il présentera à l'empereur un alibi en or !

Voir Marie-Paule Loicq-Berger, « Un autre Virgile. Le regard médiéval », 2011.

Annotations :

2. Chapiteau de la nef de l'église.