Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Théâtre de Tabarin - Abraham Bosse

Date :
Entre 1618 et 1620
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
RESERVE FOL-QB-201 (21)
Mentions dans l'image
Œuvre signée

Analyse

Tabarin, de son vrai nom Antoine Girard (1584-1626) fut bateleur sur le Pont-Neuf sous Henri IV et comédien du théâtre de la foire, sur une estrade dressée place Dauphine. Il tirait son surnom de son manteau, le tabar, qui s'attachait à la hauteur des manches. Il portait par ailleurs un pantalon de toile blanche et un grand chapeau de feutre.
On le reconnaît sur l'estrade à droite.
Son jeu était improvisé et entrecoupé de réclames pour des baumes et onguents qu'il vendait.
On les voit rangés dans un coffre ouvert à gauche devant lequel la foule se presse.
Quand il ne monologuait pas, il dialoguait avec son maître Mondor, joué par son frère Philippe Girard, ici à gauche sur l'estrade en habit bourgeois.
Les pièces, dialogues et fantaisies de Tabarin furent publiées en 1622. Les frères Girard prirent leur retraite en 1624 pour vivre de leurs rentes à Sens.

Annotations :

1. Signé en bas de la gravure à gauche « AB sc. ».
Sur une pancarte au-dessus du théâtre : « Le monde nest que tromperie | ou du moins charlatanerie. | Nous agitons nostre Cerceau | Comme TABARIN son chapeau | Chacun ioue son personnage : | tel se pense plus que luy saige | qui est plus que luy charlatan : | Messieurs Dieu uous donne bon AN. »

2. Collection Michel Hennin. Estampes relatives à l'Histoire de France. Tome 21, Pièce 1910.

Items :
Estrade

Informations techniques

Notice #019142

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Bibliothèque numérique Gallica, Bibliothèque nationale de France (https://gallica.bnf.fr)