Aller au contenu principal

Le jeu du cheval fondu (caricature de Cambacérès)

Date :
1815
Nature de l'image :
Gravure
Sujet de l'image :
Caricature
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes
RESERVE QB-370 (71)-FT 4

Analyse

Originaire de la petite noblesse de robe montpelliéraine, Cambacérès joue une rôle politique important à partir de la Convention thermidorienne et sous le premier empire. Pendant les Cent Jours Napoléon lui confie le ministère de la Justice. Le 2 juin 1815, il est nommé président de la Chambre des pairs. Après la défaite de Waterloo, il est victime d'une violente campagne de presse, orchestrée notamment par Chateaubriand, et visant son homosexualité supposée. Cette campagne marque la fin de sa carrière politique. 

La présente caricature détourne un jeu populaire, le jeu du cheval fondu : deux équipes, l'une des cavaliers, l'autre des chevaux, s'affrontent. Les cavaliers doivent monter sur les chevaux qui cherchent à les faire tomber. On voit ce que peut devenir la représentation de ce jeu quand chaque équipe ne compte plus qu'un joueur, que le cavalier est représenté en vieil officier libertin, et le cheval en joli marmiton soumis…

Informations techniques

Notice #019443

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr