Aller au contenu principal

La guérison du paralytique - Quentin Varin

Date :
1624
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
343x260 cm
Lieu de conservation :

Analyse

Annotations :

2. La toile a été offerte par Louis XIII à l'église Saint-Louis nouvellement construite. A l’origine le tableau surmontait le maître autel de l’église, il était visible de loin. Trop visible pour les Lazaristes qui succèdent aux Trinitaires en 1661, et s’offusquent des nudités de la toile. Ils demandent qu’on retire le tableau et qu’on en fasse un nouveau montrant saint Louis. L’affaire fait du bruit et remonte jusqu’au ministre Colbert qui décide de « couvrir de quelque draperie les figures qui peuvent choquer la vue ». Le tableau garde sa place jusqu’en 1840, date à laquelle le roi Louis-Philippe offre une Mort de Saint Louis. Mais avec les travaux d’agrandissement menés sous le Second Empire, le fond de la nef ouvre sur une chapelle de la Vierge et les deux grands tableaux d’autel, La Guérison de Paralytique et La Mort de saint Louis sont accrochés sur les murs du transept. Ils y sont toujours. 

Le tableau a été restauré en 1982 ; on lui a conservé les draperies du dix-septième siècle. Après l'incendie de janvier 2016, il a été nettoyé et remis en valeur.

Sources textuelles :
Évangile de Jean
V, 1-13 (Bible de Jérusalem, p. 1827)

Informations techniques

Notice #019448

Image HD

Traitement de l'image :
Photographie numérique