Aller au contenu principal
Morden tue Lovelace en duel (Clarisse, Barde/Mérigot 1785 fig21) - Schellenberg

Notice #001948

Image HD

Série de l'image :
Richardson (trad. Le Tourneur), Clarisse Harlowe, Genève, Paris, 1785
Auteur(s) :
Schellenberg, Johann Rudolph (1741-1806)
Date :
Entre 1784 et 1785
Date incertaine
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre, eau-forte
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Madison Wisconsin, Memorial Library
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
PR3664 C4 F5 1785 (Special Collections)
Sujet de recherche :
B. Tane, Roman&Illustration, chap. Richardson
Traitement de l'image :
Photo numérique
N° de commande :
Photo sur papier

Analyse

Analyse de l'image :
Le colonel Morden, cousin de Clarisse, tue Lovelace en duel pour venger Clarisse (CH1985, L537 pp. 1486-1488; CH 1999II, p. 674).
   
    « Mon maître jura qu’il n’étoit pas blessé ; que ce n’étoit qu’une piqûre d’épingle ; sur quoi faisant une autre passe, le Colonel le reçut sous le bras avec une dextérité merveilleuse, & lui enfonça son épée au milieu du corps. Il tomba aussitôt en disant : la fortune est pour vous, Monsieur, — ô ma chère Clarisse — te voilà….. Je n’entendis pas quelques autres mots, qu’il ne put prononce rentièrement. Son épée glissa de ses mains. M. Morden jeta la sienne & courut à lui, en lui disant en français : Monsieur, vous êtes un homme mort ; implorez la miséricorde du ciel. »
Annotations :
1. Au-dessus de la gravure à gauche : « N°XXI. »
La gravure n’est pas signée.
2. Vol. 10, face à la p. 389. Letre XL. La Tour à M. Belford. A Trente, 18 Décembre. N. S.