Aller au contenu principal

Le temple de la Sibylle (Christiade, planche ch. 9) - Eisen

Date :
1753
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Dimensions (HxL cm) :
10,6x5,9 cm
Œuvre signée
Œuvre datée

Analyse

Planche du neuvième Chant.
Le Temple de la Sybille.
La femme de Pilate ayant eu une vision en songe par rapport à Jesus-Christk, ainsi qu'il est dit dans l'Evangile, entr'autres objets qui se présentent à elle dans ce songe mystérieux, elle croit être dans le Temple de la Sibille de Cumes. Elle y voit cette Vierge Prophétesse assise au milieu du Sanctuaire de son Temple sur un trône élevé sur trois gradins ; elle tient de la main droite une trompette & une couronne de lauriers. A côté d'elle, est une sphère céleste ; à ses pieds sur les degrés de son trône, sont une équerre, un compas, un caducée, une lyre, des volumes ouverts & fermés, & deux Génies qui recueillent les feuilles éparses des oracles que rend cette fille du Ciel. A sa droite, on voit la femme de Pilate sur les genoux du Sommeil, qui est caractérisé par ses aîles de chauve-sourit, & par sa couronne de pavots. L'attitude de la femme de Pilate marque qu'elle dort profondément. A la gauche de la Sibille sur un nuage léger, on voit l'ombre de Jesus-Christ en posture de captif, que la Sibille montre du doigt à la femme de Pilate, & qu'elle lui désigne trait par trait. Ceux qui voudront voir les autorités sur lesquelles je fonde & je justifie ce songe, n'ont qu'à lire le Chant neuviéme.

Annotations :

1. Signé et daté sous la gravure à gauche « C. Eisen inv. 1753 », à droite F. Chenu sculp. »

Informations techniques

Notice #019612

Image HD

Traitement de l'image :
Image web