Aller au contenu principal

La source abondante (Promenade Vernet, 1er site, version dite de Nantes) - Vernet

Série de l'image :
Date :
1766
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
44,6x35,2 cm
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
Œuvre signée
Œuvre datée

Analyse

Le livret du Salon de 1767 est très laconique sur Vernet :

« Par M. VERNET, Conseiller
39. Plusieurs Tableaux sous le même numéro. »

Seznec, dans son édition des Salons de Diderot, suggère que Vernet a exposé des tableaux de la suite des Parties du Jour sur mer et sur terre commandée par M. de Laborde pour la salle de billard de Méréville. Il y travaillait en août 1766 et ils ont été payés en mars 1767 et en 1768. Achetés en 1824 par Louis XVIII, ils sont passés aux Musées Nationaux. Les uns sont à Compiègne ; les autres, envoyés en 1900 à l’ambassade de France à Constantinople, auraient disparu, notamment le « Nuit sur la terre avec un feu d’artifice au lever de la lune », qui pourrait être le tableau admiré en 1767 par le critique du journal L’Avant-Coureur sous le titre Le Feu du clair de lune.
Sur les Marines (5, 6 et 7e tableaux commentés par Diderot), Seznec propose plusieurs pistes :

  1. Les ovales datés de 1767 commandés par Henry Hoare. De la collection de Stourhead, ils sont passés à M. P. Cailleux. Nos 860-861 du cat. Ingersoll-Smouse.
  2. La « Barque mise à flot » commandée en 1766 par Madame de Montullé et payée en 1766. N° 866 du cat. Ingersoll-Smouse.
  3. Marine commandée en 1766 par F. Prenner Lammens de Gand. N°868 du cat. Ingersoll-Smouse.

Sur les quatre premiers sites de la Promenade Vernet, qui proposent plutôt des paysages de montagne (même si, au fond du 1er site, on voit la mer), Seznec propose les identifications suivantes :

  • Site I : Les Occupations du rivage, cat. Ingersoll-Smouse n° 818.
  • Site II : Non identifié.
  • Site III : pourrait être la Marine du cat. Ingersoll-Smouse n°860. (Signée J. Vernet, 1767, ovale dans le sens de la largeur, 82x14, commandée par M. Henry Hoare de Fleet Street, en 1766 et payée en mars 1767. Coll. Hare, Stourehead ; collection P. Cailleux, Paris. Repro t2 Ingersoll Smouse, planche CII.)
  • Site IV : La Source abondante, Ingersoll-Smouse n° 819.

Pour le 6e tableau, DPV propose une identification à notre avis fantaisiste. Voir notice A1203. On peut en revanche se faire une idée du 6e et du 7e tableau en regardant Le Soir et La Nuit dans la Bibliothèque du Dauphin à Versailles, même si ces tableaux sont antérieurs. Dans Le Soir, la « fabrique d’arcades » notamment est caractéristique.

Annotations :

1. Signé et daté en bas à droite « Vernet 1766 »

2. C'est probablement le tableau original exposé au Salon de 1767.
Peut-être Paris, vente Mme la Présidente de Bandeville, 3 décembre 1787, n°65 (avec pendant) ;
Collection particulière depuis au poins 1952.
Vente Drouot du 17 mai 2018 ?

Informations techniques

Notice #019740

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Bibliographie :
Diderot, Salons de 1767-69, éd. Bukdahl, Delon, Lorenceau, Hermann, 1990
Texte p. 175sq (le tableau reproduit après p. 130 est celui de l'Ermitage)
Le Goût de Diderot. Greuze, Chardin, Falconet, David, Hazan, 2013
Reproduction p. 253, notice p. 349