Aller au contenu principal

Noces aldobrandines

Date :
Entre -27 et 14
Date incertaine
Nature de l'image :
Fresque
Dimensions (HxL cm) :
242x92 cm
inv. 79631

Analyse

Frise supérieure d'une fresque murale, détachée lors des fouilles de 1601. La peinture, qui date du règne d'Auguste, reprend des modèles du IVe siècle av. J.-C.

La jeune épousée est assise au centre sur son lit, voilée de blanc. On peut supposer que les deux femmes dont la poitrine est découverte sont des déesses, peut-être Vénus et Peithô : l'une est assise à côté de la jeune fille et la réconforte ; l'autre, sur la gauche, répand des parfums sur une coquille. Le jeune époux, assis sur la droite, couronné de pampres, attend non sans anxiété que la jeune fille soit prête.
Deux scènes encadrent l'épisode central.
A gauche, une matrone voilée tenant un éventail à palme s'assure de la température de l'eau, dans la bassine qui servira aux ablutions.
A droite, trois jeunes femmes célèbrent l'épithalame, le chant des noces : celle de gauche verse les encens parfumés dans le thuribulum, celle du centre, qui porte une couronne, chante, la troisième l'accompagne de la cithare et esquisse un pas de danse.

On a proposé plusieurs identifications de cette scène de genre à des noces mythologiques voire historiques : mariage de Thétis et Pélée (Winckelmann), noces d'Alexandre et de Roxane, évocation du théâtre d'Euripide (Hippolyte, Alceste)…

Annotations :

2. Fresque découverte en 1601, lors de fouilles sur l'Esquilin, près de l'église Saint-Julien-l'Hospitalier, dans la zone correspondant aux anciens horti lamiani.
Collection du cardinal Pietro Aldobrandini, neveu de Clément VIII.
Vendue en 1814 au marchand Vincenzo Nelli, acquise par Pie VII en 1818.
Placée en 1838 dans la salle actuelle du musée.

Informations techniques

Notice #020523

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Collections en ligne des musées du Vatican (https://m.museivaticani.va)