Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Apamène gifle Darius (Speculum humanæ salvationis 10B34)

Notice précédente Notice n°84 sur 104 Notice suivante

Date :
1450
Nature de l'image :
Enluminure
Den Haag, MMW, 10 B 34

Analyse

La danseuse Apamée, ou Apamène, concubine de Darius, se pare de sa couronne et le gifle.

Anecdote dans l'histoire des trois gardes de Darius. Il s'agit de savoir ce qui est le plus fort au monde, du vin, des rois ou des femmes. Ce sont les femmes, thèse défendue par le troisième garde, qui l'emportent :

« J'ai vu le roi, seigneur de tant de peuples, battu par sa maîtresse Apama, fille de Rabesacès, le Thaumasien ; je l'ai vu supporter qu'elle lui enlevât son diadème et le mit sur sa propre tête, sourire quand elle souriait, s'attrister si elle faisait la moue, flatter cette femme par ses variations d'humeur, et l'apaiser en se faisant très humble s'il la voyait mécontente. » (Flavius Josèphe, Antiquités judaïques, 11, 49)

Annotations :

2. Folio 21 verso.

Sources textuelles :
Livre d’Esdras
Flavius Josèphe (v. 37 - v. 100)

Informations techniques

Notice #020581

Image HD

Traitement de l'image :
Image optimisée par Esrgan
Localisation de la reproduction :
Collections en ligne des manuscrits médiévaux de la bibliothèque Meermanno de La Haye, Huis van het boek