Aller au contenu principal

Cloridan & Médor ; Guidon & Marphise (Roland furieux Valvassori 1566, ch19)

Date :
Entre 1553 et 1566
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
10948 RES in-4°

Analyse

    L’épisode représenté au premier plan reprend en l’inversant le second plan de la gravure de l’édition Valgrisi : Médor à genoux est blessé à la lance par l’un des compagnons de Zerbin au moment où celui-ci allait le grâcier. Sous Médor, on distingue Dardinel, son chef mort, dont il a vaillamment défendu le corps. A droite, depuis la forêt, Cloridan, le compagnon de Médor, décoche une flèche pour venir à son secours.     Au second plan, Angélique s’agenouille devant Médor pour soigner sa blessure. Sur la droite sont étendus les cadavres de Cloridan et de Dardinel. Derrière Angélique, le berger qui l’accompagne creuse un trou pour enterrer les deux morts. Dans le texte, Médor est le fossoyeur : cette erreur, commune avec l’édition Valgrisi, confirme l’emprunt.     Au troisième plan, à droite, on distingue la forêt des amours d’Angélique et de Médor. Au centre, sa pelle sur l’épaule, le berger rentre chez lui, suivi d’Angélique, qui tient par la bride le cheval, sur lequel elle a installé Médor.     Au fond, l’épisode d’Alexandrette est séparé délimité par la mer. A droite, Marphise et ses compagnons arrivent en bateau au port. A gauche, elle affronte Guidon dans l’arène.         De cette composition assez confuse on retiendra que le dessinateur a privilégié les éléments les plus héroïques du récit : à gauche, la grâce de Zerbin, au centre, le dévouement de Médor, à droite, le sursaut solidaire de Cloridan, qui avait commencé par s’enfuir, mais décide finalement de mourir aux côtés de son ami. L’épisode pastoral en revanche est pour ainsi dire omis.
Sources textuelles :
Roland furieux, chant 19 (Angélique et Médor)
Sujet de recherche :
Iconographie du Roland furieux

Informations techniques

Notice #002079

Image HD

Identifiant historique :
A1398
Traitement de l'image :
Photo numérique