Aller au contenu principal

Mort des fils de Jérobaal (La Sainte Bible, Mame, 1866) - G. Doré

Notice précédente Notice n°59 sur 126 Notice suivante

Date :
Entre 1862 et 1865
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Gravure sur bois debout
SMITH LESOUEF R-6283
Œuvre signée

Analyse

Abimélek, fils de Yerubbaal, s'en vint à Sichem auprès des frères de sa mère et il leur adressa ces paroles, ainsi qu'à tout le clan de la maison paternelle de sa mère :
Faites donc entendre ceci, je vous prie, aux notables de Sichem : Que vaut-il mieux pour vous ? Avoir pour maîtres soixante-dix personnes, tous les fils de Yerubbaal, ou n'en avoir qu'un seul ? Souvenez-vous d'ailleurs que je suis, moi, de vos os et de votre chair !
Les frères de sa mère parlèrent de lui à tous les notables de Sichem dans les mêmes termes, et leur cœur pencha pour Abimélek, car ils se disaient : C'est notre frère !
Ils lui donnèrent donc soixante-dix sicles d'argent du temple de Baal-Berit et Abimélek s'en servit pour soudoyer des gens de rien, des aventuriers, qui s'attachèrent à lui.
Il se rendit alors à la maison de son père à Ophra et il massacra ses frères, les fils de Yerubbaal, soixante-dix hommes, sur une même pierre. Yotam cependant, le plus jeune fils de Yerubbaal, échappa, car il s'était caché.
Puis tous les notables de Sichem et tout Bet-Millo se réunirent et ils proclamèrent roi Abimélek près du chêne de la stèle qui est à Sichem.

Annotations :

1. Signé en bas de la gravure à gauche « G. Doré », à droite « H. PISAN. »

Sources textuelles :
Juges
IX, 1-6 (Bible de Jérusalem, p. 360)

Informations techniques

Notice #020940

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr