Aller au contenu principal

Adieux d'Anchise à Énée et à la sibylle aux portes de l'Averne - Biagio Manfredi

Date :
1780
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
88x132 cm
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
Inv. 809

Analyse

La deuxième place du concours de peinture organisé par l'Académie des beaux-arts de Parme en 1780 a été attribuée à ce tableau de Biagio Manfredi, qui portait pour titre « sed falsa ad coelum mittunt insomnia manes » (mais par là les mânes envoient sous le ciel les rêves faux, Virgile, Enéide, VI, 896).

Il y a deux portes de sortie des Enfers, la porte des songes vrais, qui est de corne, et celle des songes faux, qui est d'ivoire. Anchise fait sortir Énée et la sibylle des Enfers par la porte d'ivoire, une décision de Virgile qui a plongé les commentateurs dans la perplexité, comme s'il indiquait par là que toutes les révélations faites aux Enfers à Énée n'étaient que pure fiction…

Sources textuelles :
Virgile, Énéide, Livre 06 (La descente aux Enfers)
v. 897-898

Informations techniques

Notice #021755

Image HD

Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Collections en ligne des musées de Parme (https://complessopilotta.it/le-opere/)